TEMOIGNAGES

L'écriture de Naïl

Dès la maternelle, j'ai interpellé les enseignants de mon fils sur sa mauvaise tenue de stylo. On me répondait : "ne vous inquiétez pas ça va se corriger avec le temps". Bien sûr, rien ne s'est corrigé avec le temps...
Pour son entrée au CP, année de l'écriture, j'ai voulu anticiper le problème en achetant des cales-doigts. Mais cela n'a rien changé. Je ne sais même pas si il les utilisaient vraiment.
Ce n'est qu'en CE2, qu'un enseignant bien veillant, m'a interpellé sur la tenue de stylo de mon fils, le manque de lisibilité de son écriture et le manque de soin qui allait avec. Il m'a conseillé de lui faire faire de la rééducation de l'écriture.

Je n'en avais jamais entendu parler.
J'ai tout de suite chercher sur mon ordinateur plus d'informations et j'ai eu la chance de trouver une rééducatrice proche de chez moi : Mme Aboukrat.
Mme Aboukrat est très gentille, professionnelle et très très patiente car mon loulou est plus joueur que travailleur. Mais elle a su instaurer un climat agréable, de confiance et d'attente de résultats à la fois.
Mon fils faisait sa rééducation assez facilement (environ 10 à 15 minutes par jour) et en peu de séances les résultats étaient au rendez-vous.

Maintenant, il tient enfin son stylo normalement et s'applique. L'écriture étant, presque, devenue un plaisir, mon fils est plus concentré en classe. Cette rééducation n'a eu que des aspects positifs sur lui et sa confiance en lui.

Nouvel avis