Livre d'or (formulaire nouvel avis en bas de page)

un nouvel ami

Depuis la maternelle, j'avais noté que ma fille Mariska tenait son crayon en l'enveloppant avec la phalange moyenne, la phalange distale recouvrant les autres doigts, tandis qu'elle crispait l'extrémité de son index et de son majeur sur le crayon. Comme je ne trouvais pas cette tenue très détendue, je m'en ouvrais à son enseignante. Celle-ci me répondait de ne pas m'en faire et que "ça allait se mettre en place".
Par la suite, comme je le supposais, ça ne s'est jamais "mis en place" et Mariska a continué à écrire de la sorte mais, pour autant, n'en semblait pas incommodée dans l'apprentissage de l'écriture.
Plus tard vers 9 ans, à l'occasion d'un test, une psychologue relevait cette tenue du crayon peu orthodoxe et nous demandait si cela posait un problème à Mariska. Il semblait toujours que non mais je lui faisais part de mes premiers doutes et de ma crainte que cette crispation des doigts devienne une gêne plus tard dans la prise de notes rapide et abondante. La psychologue nous parlait pour la première fois de la graphopédagogie.
A la rentrée du CE 2 ou du CM 1, elle avait ressenti du découragement. Elle trouvait qu'elle écrivait mal et une camarade de classe s'était moquée d'elle. Je lui ai démontré qu'elle n'écrivait pas "mal" mais qu'elle écrivait trop vite et qu'en prenant le temps de former ses lettres comme elle avait appris, son écriture était tout à fait correcte. Après quelques lignes d'écriture, elle prenait conscience qu'elle était parfaitement capable d'écrire joliment. Je lui expliquais que la vitesse viendrait après.
Comme je restais attentif à sa façon d'écrire, et notamment la persistance de cette crispation autour du crayon, je notais également que son dos s'arrondissait de plus en plus quand elle écrivait et que la tête se rapprochait de plus en plus de la table en regardant sa feuille de biais. Nous avons discuté ensemble de cette tenue de crayon et de sa posture. Il me paraissait évident que l’injonction «tiens-toi droit" ne sert à rien si elle ne s'inscrit pas dans un processus de ré-apprentissage global. Nous avions tenté aussi d'utiliser un stylo doté de guide-doigts, mais le stylo était trop épais et devenait vite inconfortable.
A la veille de son entrée en 6e, si elle écrivait convenablement et lisiblement, c'était elle maintenant qui pressentait des difficultés à venir dans ses prises de note et demandait que nous y remédiions. Elle n’avait pas oublié qu’on nous avait parlé de la graphopédagogie.
Mariska a adoré travailler avec Yvette Aboukrat qui a su tout de suite la mettre en confiance et l’encourager sans la juger. On voit très vite que la technique est éprouvée. Nous avons passé en revue tous les fondamentaux, posture, hauteur de table, choix puis tenue du stylo, position de la main qui n’écrit pas... Rien n’est laissé au hasard et Mariska a bénéficié de conseils que l’école néglige trop souvent de dispenser. Les exercices lui ont paru très ludiques et elle s’est appliquée à les reproduire quotidiennement à la maison sous l’attention de sa maman ou son papa. Car les parents ont un rôle actif dans ce ré-apprentissage. En quelques séances, Mariska a acquis les clés pour maîtriser la tenue de son nouvel ami le stylo-plume, et améliorer les détails de sa calligraphie. Elle doit encore travailler un peu sa vitesse mais forte des conseils de madame Abroukat, je ne doute pas qu’elle y parvienne.
La réussite de madame Aboukrat ne vient pas que de son expérience de maman et d’enseignante. Elle vient surtout du fait que, pour elle, rien n’est acquis et qu’elle questionne en permanence sa propre pratique. Et plus que tout, sa pratique est servie par une remarquable qualité d’écoute : elle écoute l’enfant mais elle entend aussi les parents.

Merci

Bonjour,
Je voulais vous remercier de m'avoir aidé pour mon écriture ; je vous envoie une leçon de maths et de français que j'ai écrit en cours.
Si vous lisez ce message MERCI DU FOND DU COEUR
Yohan

Progrès de Yohan

Yohan avait beaucoup de remarques sur son écriture difficilement lisible à l'école. Il est vrai que cela annonçait beaucoup de difficultés.
Nous avons pris les choses en main en sixième. J'ai réussi à emmener Yohan chez Madame ABOUKRAT grâce aux exemples avant-après du site. Il m'a dit qu'il avait toujours rêvé avoir une belle écriture comme celle des copains, nous n'en avions jamais parlé !
Ce n'est donc pas tout à fait le hasard qui nous a adressé à Madame ABOUKRAT mais quelle belle rencontre !
Madame ABOUKRAT a tout de suite mis en confiance Yohan et il a tout de suite été motivé. Madame ABOUKRAT est une grande professionnelle et ses élèves ont bien de la chance. Elle est pédagogue, drôle tout en étant ferme.
C'était un plaisir pour Yohan de la retrouver chaque semaine et de lui montrer ses progrès.
Les séances ont porté leurs fruits très rapidement et nous étions très contents.
Une fois les séances terminées je redoutais un retour en arrière sans la surveillance bienveillante de Madame ABOUKRAT.
Cinq mois après, tout va bien et Yohan persévère dans ses efforts. Tout n'est pas parfait mais son écriture n'a rien à voir avec celle du début de l'année scolaire et il suffit qu'il se rappelle son investissement et Madame ABOUKRAT pour se remotiver.
Encore merci, je laisse la plume à Yohan qui tient à vous remercier personnellement.

Un grand merci !

Noah et ses parents vous remercient pour cette réussite dans le ré-apprentissage de l'écriture. Noah a 13 ans et il ne parvenait pas à écrire de façon lisible : écriture filante rapide avec lettres non formées. Cela posait d'énormes problèmes scolaires. 5 séances plus tard, Noah écrit presque comme "une maîtresse"... Tout cela passe par un apprentissage de la façon de tenir son crayon, à former les lettres et les mots, et des exercices à faire tous les soirs entre les séances, prenant peu de temps. Madame Aboukrat est très à l'aise avec les enfants et s'adapte à chacun, en rendant les séances ludiques et constructives. On ne croyait pas un tel changement possible.
Un grand merci à vous ! et une bonne continuation.

Dystonie type crampe de l'écrvain

L'automne dernier, on m'a diagnostiqué une dystonie de type crampe de l'écrivain. A cause de ce problème, j'écrivais de plus en plus petit, appelée micrographie, et je n'arrivais plus à former correctement les lettres.
Après plusieurs recherches, j'ai découvert le site de Mme ABOUKRAT, qui a été une superbe découverte.

Grâce à cette rééducation, j'ai pu réapprendre les gestes de base et mieux former les lettres, même si mon problème est aujourd'hui plus profond, mon écriture est de nouveau lisible, ce qui rend les choses plus simples dans la vie de tous les jours.

Au-delà de la rééducation, Mme ABOUKRAT s'attache à ajouter aux séances de la bonne humeur, de l'attention et s'attache à vous mettre à l'aise. Elle a même fait preuve d'idées ingénieuses pour me permettre de retrouver la faculté d'écrire correctement.

Je recommande à toute personne souffrant de crampe de l'écrivain.

Un grand merci!

rééducation en écriture, Pari Gagné !

Chère Madame Aboukrat,
C 'est pour moi un réel plaisir de vous écrire un grand "MERCI" sincère pour votre qualité d'enseignement, vos precieux conseils et votre soutien . Martin a fait d'énormes progrès en si peu de temps .... Aujourd'hui son écriture est fluide et claire
Nous garderons un très bon souvenir de cette belle rencontre ;
Mes sentiments dévoués,
Julie

Miracle pour mon fils de 12 ans

Merci énormément pour votre efficacité!
Grâce à vos exercices simples, sans douleur, mon fils a littéralement métamorphosé son écriture.

Nous remercions votre investissement , votre patience, votre intérêt pour les enfants.

Nous en avons fini avec l'écriture pattes de mouches, cahiers illisibles, que du bonheur d'ouvrir aujourd'hui les cahiers de mon fils. Et ceci en quelques séances et des exercices très simples au quotidien.

Un énorme merci !

Je tiens à remercier infiniment Madame ABOUKRAT qui a accompli un travail formidable avec Tilian.
En très peu de séances, l'écriture de Tilian a considérablement changé alors que cela faisait 3 ans que j'essayais avec des disputes à la pelle !
Un grand merci aussi pour ces échanges pédagogiques que j'appliquerai avec mes élèves.
Je conseillerai vivement ces séances à tous les parents et à tous les enseignants qui ont des enfants avec des difficultés concernant la tenue du crayon et l'écriture.
Encore merci pour tout.

Nouvel avis