Livre d'or (formulaire nouvel avis en bas de page)

Re: La crampe de l'écrivain ou les prémices d'une destruction certaine...

Merci pour ce message et pour l'émotion qu'il laisse transparaître qui me touche profondément.

Merci aussi pour tous ces compliments mais c'est vous qui avez fait la plus grande partie du chemin ; je vous ai accompagnée mais rien n'aurait été possible sans votre persévérance et votre motivation, votre sérieux dans la réalisation des exercices et la confiance que vous avez bien voulu m'accorder dès le début malgré votre parcours chaotique de crampiste.
Bravo à vous !
Yvette ABOUKRAT

L'écriture de Naïl

Dès la maternelle, j'ai interpellé les enseignants de mon fils sur sa mauvaise tenue de stylo. On me répondait : "ne vous inquiétez pas ça va se corriger avec le temps". Bien sûr, rien ne s'est corrigé avec le temps...
Pour son entrée au CP, année de l'écriture, j'ai voulu anticiper le problème en achetant des cales-doigts. Mais cela n'a rien changé. Je ne sais même pas si il les utilisaient vraiment.
Ce n'est qu'en CE2, qu'un enseignant bien veillant, m'a interpellé sur la tenue de stylo de mon fils, le manque de lisibilité de son écriture et le manque de soin qui allait avec. Il m'a conseillé de lui faire faire de la rééducation de l'écriture.

Je n'en avais jamais entendu parler.
J'ai tout de suite chercher sur mon ordinateur plus d'informations et j'ai eu la chance de trouver une rééducatrice proche de chez moi : Mme Aboukrat.
Mme Aboukrat est très gentille, professionnelle et très très patiente car mon loulou est plus joueur que travailleur. Mais elle a su instaurer un climat agréable, de confiance et d'attente de résultats à la fois.
Mon fils faisait sa rééducation assez facilement (environ 10 à 15 minutes par jour) et en peu de séances les résultats étaient au rendez-vous.

Maintenant, il tient enfin son stylo normalement et s'applique. L'écriture étant, presque, devenue un plaisir, mon fils est plus concentré en classe. Cette rééducation n'a eu que des aspects positifs sur lui et sa confiance en lui.

l'écriture de Perceval

L'écriture de notre fils s'est dégradée au fil des ans, jusqu'à devenir quasi illisible en 4ème. Un ami nous a parlé de la rééducation de l'écriture et, voyant que nos demandes incessantes à notre fils d'écrire mieux étaient inutiles, nous avons contacté Mme Aboukrat.
Quelques séances et un travail quotidien de 10 min ont suffi à redonner à notre fils les bases d'une écriture harmonieuse et lisible.
La volonté et une prise de conscience de notre fils a été nécessaire pour que le travail porte ses fruits.
Un grand merci à Mme Aboukrat pour sa patience, son sérieux, sa pédagogie et ses encouragements.

L'handicap de l'écriture

Je suis un homme âgé de 47 ans et l"écriture a toujours été un handicap . Je n'éprouve pas de soucis à rédiger un texte mais l'écriture manuscrite a toujours été difficile me concernant. Le fait de devoir écrire devant quelqu'un génère un stress , qui de façon inéluctable produit un effet désastreux sur mon écriture. Sur internet, j'ai découvert le site "SOS ECRITURE "un peu par hasard et j'ai contacté Mme ABOUKRAT. Les 6 séances dont j'ai fait l'objet ont été très bénéfiques. Seul, il m'aurait été impossible de palier à cet handicap. Contrairement aux idées préconçues, à savoir remplir des pages et des pages comme je l'ai fait, il faut trouver la solution par un ensemble de petits détails à corriger. Cela n'a pas été facile, j'ai failli abandonner mais les compétences en la matière de Mme ABOUKRAT m'ont permis de considérablement améliorer mon écriture. Sa patience et ses qualités d'écoutes sont à mettre en exergue. Ce qui est paradoxale, c'est que ce sont nos échanges verbaux qui ont grandement contribué au résultat obtenu.
Merci Mme ABOUKRAT
Nota : Lors de la dernière séance, j'ai même appris à faire un beau 8, une révolution pour moi lol

L'écriture de Pierrick

L'écriture de notre fils a commencé à se dégrader aux alentours du CE2, dès qu'il a fallu augmenter la quantité d'écrit et aller vite en même temps. Comme on lui reprochait sa lenteur, il s'est mis à écrire de plus en plus vite et ... de plus en plus .mal !
Le processus s'est amplifié les années suivantes. Nous avions beau lui demander de faire des efforts, lui faire recopier ses leçons. Rien n'y a fait ! Ce sont les remarques incessantes de ses professeurs de 5e qui ont fini par le décider à se rendre chez Mme Aboukrat ... avec peu d'entrain, il faut l'avouer.
Le changement de tenue de stylo qu'elle lui a demandé de faire a eu quelques effets positifs. Mais au début il avait deux écritures : celle qu'il réservait aux exercices d'écriture du soir et ... celle du collège où il n'appliquait pas les conseils et qui n'était que peu améliorée. Puis, petit à petit, à force de persuasion, il a fini par accepter de perdre un peu en vitesse pour gagner en lisibilité.
Quand ses profs ont remarqué ses progrès, que lui-même a eu plus de facilités à relire ses cours, il s'est enfin décidé à utiliser sa "nouvelle écriture". Et là waouh ! Quel changement !
Pierrick n'a plus à appeler ses copains pour avoir les cours qu'il n'arrivait plus à relire.
Merci à Mme Aboukrat pour sa patience et ses qualités d'écoute !

Retrouver confiance

Malgré nos conseils et encouragements à Chloé pour l’inciter à écrire plus petit et plus vite, elle se plaignait d’avoir mal au bras, de se fatiguer, elle ne progressait pas , se décourageait
et perdait confiance en elle.

Ayant absolument envie qu’elle s’améliore d’ici la fin de l’année scolaire, j’ai contacté Mme Aboukrat pour lui demander si elle pourrait lui apporter de l’aide.
Elle l’a évaluée, a identifié ses difficultés et nous avons décidé de débuter une rééducation d’écriture pour – entre autres – corriger ses mauvaises habitudes.

Chloé a participé aux séances avec plaisir, et entre 2 séances a fait sérieusement ses exercices sans contrainte. Elle a bien progressé et continue à s’améliorer sur de nouveaux exercices pour
parfaire la fluidité et donc la vitesse – sans fatigue : elle a compris l’intérêt de cette rééducation - est très fière de ses résultats, nous aussi, et espérons qu’elle abordera le CM2 plus confiante !!

Nouvel avis