Livre d'or (formulaire nouvel avis en bas de page)

L'écriture de Pierrick

L'écriture de notre fils a commencé à se dégrader aux alentours du CE2, dès qu'il a fallu augmenter la quantité d'écrit et aller vite en même temps. Comme on lui reprochait sa lenteur, il s'est mis à écrire de plus en plus vite et ... de plus en plus .mal !
Le processus s'est amplifié les années suivantes. Nous avions beau lui demander de faire des efforts, lui faire recopier ses leçons. Rien n'y a fait ! Ce sont les remarques incessantes de ses professeurs de 5e qui ont fini par le décider à se rendre chez Mme Aboukrat ... avec peu d'entrain, il faut l'avouer.
Le changement de tenue de stylo qu'elle lui a demandé de faire a eu quelques effets positifs. Mais au début il avait deux écritures : celle qu'il réservait aux exercices d'écriture du soir et ... celle du collège où il n'appliquait pas les conseils et qui n'était que peu améliorée. Puis, petit à petit, à force de persuasion, il a fini par accepter de perdre un peu en vitesse pour gagner en lisibilité.
Quand ses profs ont remarqué ses progrès, que lui-même a eu plus de facilités à relire ses cours, il s'est enfin décidé à utiliser sa "nouvelle écriture". Et là waouh ! Quel changement !
Pierrick n'a plus à appeler ses copains pour avoir les cours qu'il n'arrivait plus à relire.
Merci à Mme Aboukrat pour sa patience et ses qualités d'écoute !

Retrouver confiance

Malgré nos conseils et encouragements à Chloé pour l’inciter à écrire plus petit et plus vite, elle se plaignait d’avoir mal au bras, de se fatiguer, elle ne progressait pas , se décourageait
et perdait confiance en elle.

Ayant absolument envie qu’elle s’améliore d’ici la fin de l’année scolaire, j’ai contacté Mme Aboukrat pour lui demander si elle pourrait lui apporter de l’aide.
Elle l’a évaluée, a identifié ses difficultés et nous avons décidé de débuter une rééducation d’écriture pour – entre autres – corriger ses mauvaises habitudes.

Chloé a participé aux séances avec plaisir, et entre 2 séances a fait sérieusement ses exercices sans contrainte. Elle a bien progressé et continue à s’améliorer sur de nouveaux exercices pour
parfaire la fluidité et donc la vitesse – sans fatigue : elle a compris l’intérêt de cette rééducation - est très fière de ses résultats, nous aussi, et espérons qu’elle abordera le CM2 plus confiante !!

Nouvel avis